SABLE, couleur sable



pour une veste d'été,
pour l'Anonyme,
pour une femme dangereuse...
 parce que
"Les Femmes qui lisent sont dangereuses"
 ;-)
les femmes qui lisent












Sur une jupe











Sur un pantalon




Copie d'un vêtement asiatique contemporain, rapporté de Corée...
Sobre, géométrique, le modèle me semblait très simple ! Et pourtant, j'ai rencontré quelques difficultés :
* le tissu, fluide mais très rebelle, qui se redresse dès qu'on lâche prise ; après avoir décousu quelques fois, j'ai fini par faufiler toutes les coutures anglaises !
 * un coin en 3D sur l'épaule, le col du dos prolonge le col châle du devant (une seule pièce),
* une poche passepoilée alors que la veste n'est pas doublée  (Je n'avais jamais réalisé ni de poche, ni de boutonnière passepoilée, c'est donc un premier essai et il va falloir s'entraîner encore !!!)




Les deux devants sont légèrement plus longs que le dos et tombent comme une écharpe



Couleur sable ?! Oui, mais...







Le thème de juin était :

Pour juin, on espère un peu de soleil, un peu plus de chaleur.
On va donner un coup de pouce à la météo en tricotant et en cousant des couleurs de savane, des matières naturelles comme le lin, en travaillant des imprimés animaux sauvages, pourquoi pas?
On vous attend le 13 juin avec des couleurs naturelles, des kakis, des couleurs de sables, des références à la Savane, au désert.

Pour admirer les créations des autres superstitieuses, c'est ici :

Defi'13


STING   Desert Rose  Brand New Day.
ANOUAR BRAHEM   E la Nave Va  et   Parfum de Gitane  Vague 

Commentaires

  1. Réponses
    1. Merci :-)
      oui simple, mais le tissu n'était pas facile à travailler

      Supprimer
  2. Dangereuse, moi ? Bon, c'est vrai que la lecture donne bien des idées ... de liberté !Sachez aussi, Belle Couturière, que "les femmes qui écrivent, vivent dangereusement" . Si vous avez le goût du risque, à vos plumes !
    Un mot de cette réalisation : elle est encore plus belle "en live" surtout à la lumière du soleil
    A très bientôt, l'été est proche
    L'Anonyme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-D)) Je confirme, mais le soleil est rare en ce moment !!!

      Supprimer
  3. Aussi bien avec la jupe que le pantalon
    Une veste demi-saison pour une saison en demi-teinte mais pas une veste demi-couture!
    des difficultés bien maîtrisées et un rendu superbe
    Mais quelle couleur sable? celle de quelle plage, celle de quel désert?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Piquepique !!!
      Je me fais prendre à chaque fois par l'élégance et la sobriété des vêtements asiatiques : leur simplicité n'est qu'apparente !
      Oui, oui, c'est bien une veste d'été, légère, "climatisée" comme on dit au pays du désert...
      Les photos ? un drôle de pot pourri : Arcachon et le Cap Ferret à Noël, le sud marocain en avril... ah ! j'ai vraiment besoin de soleil ! Toi aussi ?

      Supprimer
  4. Sympa cette veste... j'aime bien ! Bravo...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      L'originale est rose ; je n'aurais pas osé et bien, "c'est pas mal"...

      Supprimer
  5. En effet, je crois que tu as relevé un réel défi !
    Entre la création du modèle, la matière capricieuse et les poches passepoilée, ça fait beaucoup d'épreuves affrontées !
    Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tiphanie !
      Je n'ai pas créé le modèle, j'ai juste relevé le patron sur un vêtement rapporté de voyage, c'est déjà ça ! C'est intéressant aussi de partir d'un vêtement fini et d'essayer de comprendre comment il est construit... on a parfois des surprises !!
      Bises

      Supprimer
  6. Tant qu'elles sont bonnes !!
    Sincèrement tu m'épates !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu as raison ; mais, elles occasionnent aussi parfois de terribles rugissements... ;-)
      C'est toi qui m'a épatée avec ton châle, les mailles sont vraiment très régulières !!!

      Supprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Nouvelle série #1

Des carrés, des carrés et encore des carrés... c'était l'an passé !