Le goût de février...



... le goût de la confiture d'oranges amères.
Mais aussi son parfum, sa couleur, sa lumière, sa transparence...
'Marmalade', une de mes petites madeleines !



3 kg d'oranges amères
2 citrons
Brosser et laver les oranges
Presser les oranges
Prélever et réunir les pépins dans de la gaze
1l d'eau
Ajouter les écorces (à volonté et coupées à la grosseur souhaitée)



Laisser réduire (à peu près de moitié) et mijoter pendant 2H (jusqu'à ce que les écorces soient tendres)
Le jus reste trouble tant que le sucre n'a pas été ajouté
Retirer les pépins




Ajouter le sucre cristallisé (2,5 kg)
Gros bouillons pendant 10'







jusqu'à ce que la confiture soit prise...








Lorsque je fais ma confiture, j'en profite pour reconstituer mon stock d'écorces confites







Je les utilise aussi bien dans des plats salés que dans des desserts.








Non ! Non ! Ce n'est pas de la noix de coco !!!
Nous avons eu la bonne surprise ce matin de découvrir la campagne saupoudrée de neige et sous une lumière magnifique ...




Orange amère ...
          
                         chocolat amer ...


                                   voilà une autre douceur !




L'écriture, la lecture, c'est comme la cuisine : il faut goûter... En voici une petite louchée...

"Chapitre I
JANVIER
Petits pains pour Noël
1 boîte de sardines
1 demi-kilo de chorizo
1 oignon
1 boîte de piments de serranos
10 petits pains ronds

RECETTE :
L'oignon doit être haché menu. Placez-en un bout sur le sommet de votre crâne, ça vous empêchera de pleurer. Le problème avec les larmes, c'est quand on commence, les yeux piquent et on ne peut plus s'arrêter. Je ne sais pas vous, mais moi, ça m'est arrivé un million de fois. D'après maman, c'est parce que les oignons me font autant d'effet qu'à Tita, ma Grand-mère.
      On raconte que Tita était tellement sensible que, dans le ventre de mon arrière-grand-mère, elle pleurait quand celle-ci hachait des oignons. Elle pleurait si fort que Nacha, la cuisinière à moitié sourde de la maison, n'avait pas à tendre l'oreille pour l'entendre. Un jour, à force de hoqueter, elle déclencha l'accouchement. Mon arrière-grand-mère n'eut..."



Le billet a été beaucoup lu ces derniers jours !!!...
mais aucune petite trace sympathique de passage...
Dommage !
AMC Trio Ulf Wakenius ; Because of Your Sad Eyes ; Soul of the Mountain.

Commentaires

  1. Ta confiture est -elle amère, car moi j'en fait depuis 2 ans avec la recette de mon papa pour des maltaises et en utilisant des oranges amères. Et elle est très belle mais beaucoup plus acide qu'amère. Un de mes collègues en fait de la bien amère mais elle ne possède pas cette transparance qui me plait chez la tienne et la mienne. Or je trouve que c'est un tout: l'amer et la transparance!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle bonne surprise ton commentaire !! En forme ? J'espère que tu as bien commencé 2012 !
      Pour la confiture, il s'agit de la 'genuine marmalade recipe'... la confiture telle que je la dégustais Outre-Manche et telle qu'on m'a appris à la faire. L'amertume dépend du type d'oranges utilisées (oranges de Séville conseillées) et peut-être aussi de la quantité d'écorces. La transparence est liée au sucre, il faut bien le mettre à la fin, après la cuisson des écorces.
      Sur les galettes de froment, flambées au Cointreau.....mmmmmmmmmmmmmm !!

      Supprimer
  2. Ca doit embaumer toute la maison :)

    RépondreSupprimer
  3. Oui, c'est vrai ! C'est important, les odeurs dans une maison... en particulier les odeurs de cuisine ; elles font partie des plaisirs, pas vrai ? ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Et c'est reparti !!!

Bouquet de juin

Séduite par Fibre Mood...