Articles

Et une série pour les garçons !

Image
Des marinières quand résonne la corne de brume ou le soir  sur la peau brûlée par le soleil






Un patron maison à partir d'une ancienne marinière qui allait bien ; ensuite, j'ai adapté à la morphologie de chacun. Et encore des tissus de Lulu la Luciole (mis à part le rayé rouge) : la maille est très agréable sur la peau ; je trouvais intéressantes les inscriptions sur le bord de laize  du tissu à petits poissons, je les ai appliquées sur le devant de la marinière. Le jersey à rayures rouges et grises (partie de mon butin des soldes de janvier) est plus épais  et plus sec que les autres, avec des bouclettes à l'envers. Fentes sur les côtés. Pour certaines marinières, un empiècement encolure dos dans un jersey coordonné.






















Dans la petite clairière

Image
de OMA

Moment de grâce...

Image
Plage déserte, juste le ballet des pêcheurs, des kayakistes et des marcheurs, brise marine et soleil... et le plaisir d'alterner rangs de tricot et longueurs de côte.








Encore une marinière customisée
une algue tamponnée à la peinture textile
et soulignée au point de tige.






Un petit air "vieille France"

Image
pour ma veste asiatique. (première version ICI )










Une envie... une récidive version fleurie, mais pas n'importe laquelle, pas de fleurs asiatiques soyeuses... mais des bouquets de roses et des arabesques sur une toile à matelas (coutil à matelas Vezelay bleu).  L'une des poches est relevée par une broderie partielle du motif ; j'ai également joué avec les faces recto/verso du jacquard pour les poches et le col ; le résultat est assez discret. Le tissu étant un peu épais, j'ai renoncé aux fermetures asiatiques pour les remplacer par des boutonnières traditionnelles. J'ai également raccourci les manches pour la saison. La réalisation est relativement proche de ce que j'avais en tête ; en revanche, je suis déçue par la tenue du tissu : il est trop mou.  La veste-chemise en images...




















Bord de mer

Image
Trois robes pour trois bords de mer















La robe Solange de la Maison Victor (juillet-août 2017). Encolure ronde, manches courtes et surtout des rayures qui rappellent les marinières. En revanche, ni poches, ni fermeture à glissière ; je trouvais que les poches introduisaient des épaisseurs inutilement et pour la fermeture, j'ai cédé à la facilité. Les tissus : les jerseys simples ont été commandés chez Lulu la Luciole et le jersey imprimé est un des trésors de Blandine. Les robes sont assemblées à la surjeteuse, l'encolure et les ourlets sont surpiqués à l'aiguille double (écartement 4mm).


Des flamants roses sur rayures blanc / turquoise pour les calanques marseillaises, Des rayures jaune / violet pour les marais salants de Guérande, Des rayures pétrole / aqua pour les valleuses et plages normandes. Une quatrième est prévue  pour les étangs et lacs vosgiens.