Articles

Affichage des articles du août, 2017

On protège, on protège...

Image
Que d'angoisses ! Et si le fer se mettait à cracher son calcaire lors du dernier petit coup ? Et si une mouche se montrait indélicate ? Et si, et si.... Il est grand temps que je livre cette robe bien emballée et que je dorme d'un sommeil paisible !



Aujourd'hui, pour le défi Pinterest, je vous montre la housse


J'ai commencé par acheter des housses de vêtement pour parer au plus pressé...Les trouvant tritounettes, l'idée de les customiser m'a traversé l'espritet en fouillant sur Pinterest, j'ai trouvé ceci :
https://fr.pinterest.com/pin/556898310153516769/

Voici ma touche de couleurs sur la housse pour la robe de mariée courte :


Pour la robe longue, la housse du commerce n'avait pas la bonne dimension. J'ai donc décidé de confectionner une housse à ma façon ; après tout, il s'agissait juste de rallonger une housse de cintre !

Un coton glacé rayé blanc et un coton fleuri dénichés au fond de mon armoire à tissus Ouverture boutonnée Des appliqués au gré de mo…

Ma méditerranéenne # 2

Image
Une autre robe légère aux couleurs de la Méditerranée

La Solveig de Mon vestiaire scandinave, légèrement transformée :  un seul tissu, une découpe accentuée dans le dos, une fente de chaque côté et  des plis religieuse pour la rallonger. La robe a été réalisée dans un tissu shibori. Encore une production de dernière minute avant de boucler les valises que je ne regrette pas, je la porte beaucoup ici :)



















Le dos








Ma méditerranéenne

Image
Une robe à enfiler sur le maillot pour courir les calanques

Un modèle fait-maison Une robe aux emmanchures très échancrées Une encolure très découpée, inspirée d'une robe de mon armoire Du lin lavé (acheté au Festival du lin et de la fibre artistique) Un coton japonais pour la doublure (Les trésors de Blandine- Le Havre)










Garde-robe pour une noce # 1

Image
Eternel été... été de couture ! Et une robe de plus pour la noce ! Pour la troisième fille de la famille ;-) Une robe à quatre mains

La robe "Château de Toiry", un patron de la Droguerie. Des petites fleurs bleues sur un polyester au joli tombé de ANNA KA BAZAAR, tissu que nous avons doublé par un voile de coton blanc cassé pour la jupe. Un petit bouton de nacre de La Droguerie pour fermer la goutte. Un passepoil en lurex pour souligner l'encolure. Un dos nu noué.























Au bain !

Image

Une grosse bévue !?

Image
Une nouvelle robe pour son vestiaire, une robe pour une plage, pour une guinguette, pour une boîte de jazz, pour des vacances !
Eh non ! Ce n'est pas un lampion !

Après une première toile, je me suis lancée dans la confection de la robe de mariée courte en chintz blanc. J'ai utilisé une craie beige clair pour marquer les pièces... CATASTROPHE ! Impossible d'effacer les marques de craie visibles par transparence ! J'ai frotté à sec, j'ai savonné et pour finir, j'ai passé la robe en machine par dépit ! Aucun résultat ! Je vais donc recommencer et marquer les pièces aux épingles... Si vous avez d'autres idées, je suis preneuse  ;-) Je me suis donc retrouvée avec un début de robe dont la fermeture était parfaitement posée. Pour me remonter le moral, j'ai transformé ce gâchis : quelques coups de ciseaux pour former une nouvelle encolure,  un appliqué, des biais et un col taillés dans les chutes de mon tissu graphique. Et voilà  :) Les petites traces de craie finiron…