Un premier dimanche de l'Avent inédit



 A défaut de retour au pays
A défaut de marchés de Noël...

J'ai troqué la laine contre le néoprène 
et c'était juste merveilleux !


Les réjouissances auront une autre saveur, cette année.



Commentaires

  1. Tu peux encore faire rêver avec tes bredeles, même faits de l'autre côté de la France, et puis il y a l'océan, la musique... (je ne connaissais pas ce morceau de Genesis, j'aime aussi beaucoup la pochette)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-)
      Les Bredele sont prêts, il faut trouver de jolies boîtes à présent et ici, ce n'est pas facile.
      La Manche était à 13°C hier et l'air à 8°C (de bonnes conditions pour un petit bain) alors qu'en Alsace il fait -7°C !!! Quel contraste ! Une ambiance sympa à la plage : des pêcheurs, des promeneurs, des marcheurs, des cavaliers et le sourire sur tous les visages.
      Genesis n'a pas pris une ride ; moi aussi, j'aime la pochette, elle rappelle un peu les dessins de Folon.

      Supprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Nouvelle série #1

Des carrés, des carrés et encore des carrés... c'était l'an passé !