Baisse des températures

 En particulier, dans le nord-est de la France


Un col pour s'emmitoufler

Un col qui se porte autour du cou bien sûr, mais également sur les épaules et même sur la tête si nécessaire.


Inspiré du col Gara d'Hélène Magnusson. Je souhaitais commander le kit et le patron ; malheureusement l'un comme l'autre étaient indisponibles. Je me suis donc appuyée sur les photos de sa galerie et j'ai improvisé aussi bien pour les motifs que pour les dimensions... le doute s'est glissé entre les mailles à certains moments, mais au bout du compte je pense ne pas m'en être trop mal sortie.


En revanche, j'ai pu commander chez elle les pelotes de laines à l'unité, à savoir deux pelotes de Einrum (80% de laine et 20% de soie). La destinataire du col souhaitait des rayures orange, assorties à sa veste de montagne ; il me restait de la Love Story orange du Frjokorn précédent. Le doute s'est sérieusement installé lorsque j'ai commencé à tricoter les deux gris ensemble : ils ne contrastaient pas suffisamment et rendaient le jacquard difficile. J'ai alors ajouté un quatrième fil tiré de mon stock : un fil noir brillant (Phil Diamant, météor, 45% acrylique et 55% polyester).


 
Le tout est tricoté aux aiguilles 4,0 ; ce qui donne aux rayures orange un aspect ajouré.


Un accessoire à la texture très agréable : il est doux, léger et chaud.










Commentaires

  1. belle reprise, la musique! et joyeux col bien chaleureux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Flo !
      Le Quatuor Ebène... j'étais allée les écouter en concert... c'était dans une autre vie !!!
      L'accessoire conviendra bien à la destinataire, moi ce n'est pas mon truc ;-) En revanche, un pull avec ces laines me plairait bien !

      Supprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Des carrés, des carrés et encore des carrés... c'était l'an passé !

Nouvelle série #1