Sans outil



Juste
un fil de laine
et 
l'index !




J'avais très envie
d'essayer
ce Phil Big
(Phildar)

Mon déplacement était l'occasion rêvée ; c'est très rapide, c'est bien moins dur que le macramé ou le chanvre au crochet ; le seul bémol : le coût du fil.




Des mailles serrées, coulées, en l'air...
Des augmentations, des diminutions...
Pour donner forme à un pot en laine.
Et dans le pot,
Un bouquet sec, glané
lors d'une promenade dans les calanques marseillaises.






Commentaires

  1. Très doux, ce cache-pot, avec une composition poétique marseillaise :) ça fait envie cette "simplicité" tricoté, j'en ai vu lorsque j'ai craqué pour deux pelotes pour un nouveau bonnet, mais... je vais attendre d'être plus douée avec mes aiguilles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une expérience plaisante
      Je t'encourage à essayer, ce n'est pas compliqué, la tension est facile à régler... à faire à son rythme, le résultat est immédiat ;-)

      Supprimer
  2. + Sharon jones, hehe, j'adore, au réveil, merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce morceau me fait toujours le même effet... il est associé aux marchés de Noël alsaciens :)

      Supprimer
  3. tu es douée pour tenter de nouvelles expériences ... aux résultats plus que probants, une belle simplicité pour ce bouquet tourmenté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Piquepique !
      Une matière qui conviendrait bien à ton intérieur en bois clair, non ?

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

N comme ... Noir

J comme... Juste à temps !!!

Accessoire