Des carrés, des carrés et encore des carrés... c'était l'an passé !

Métissage de techniques :

tricot, crochet, couture,

pour un plaid,

fruit de trois confinements !!!



Un travail de fourmi,
un travail qui progresse doucement, mais sûrement...
comme le Boléro de Ravel !
Un peu fantasque aussi, la fourmi !
La couleur des fils a primé sur l'épaisseur,
autant dire que certains carrés se sont transformés en rectangles.
Mais les bordures en mailles serrées ont fini par ajuster ces figures géométriques, par arrondir les angles !
;-)










Le plaid est de circonstance avec ce retour du froid !

Commentaires

  1. Tu t'en doutes, j'adore!!! Et puis j'aime beaucoup l'idée d'avoir suivi sa construction! Ahh les plaids, de vrais espaces à créativité. Et puis ce bolero (déjà que j'adore le bolero mais là...) quelle performance! merci de la découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :))) Oui, les plaids sont des pièces uniques, un peu comme de petites histoires, surtout lorsque la construction est lente. Les carrés sont restés en rade quelques mois, je ne voyais pas comment continuer et un soir, j'ai commencé l'assemblage sans trop savoir... en gris... et très vite, la couleur s'est invitée pour rehausser les carrés, l'ouvrage était lancé et j'étais bel et bien accrochée. Un beau produit de déstockage, utile et efficace : le plaid est assez lourd au bout du compte.
      A quatre sur un violoncelle, une belle fantaisie :)

      Supprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Nouvelle série #1