Du Kelsch dans mon armoire


Eh non ! Le Kelsch n'est pas mort !


(Agrandir pour pouvoir lire la traduction)

Je gardais précieusement mes dernières chutes de Kelsch. Après cette excellente nouvelle (merci Ginger !), la décision fut vite prise : utiliser les restes, toujours avec le même objectif de désengorger l'armoire.


Le Kelsch est avant tout un tissu d'ameublement, on l'utilise pour confectionner des nappes, des rideaux, des housses d'édredons. Composé de fibres naturelles (lin, coton), je trouvais dommage de ne pas l'adapter à l'habillement, du moins pour certaines pièces. J'ai donc détourné ce matériau pour réaliser des chemises-homme assez rustiques et très agréables à porter (si on aime les tissus secs).
A voir ICI et encore




J'ai commencé par les plus grosses chutes.
Il s'agit encore d'un reste de chemise (je n'ai pas retrouvé le post), le tissu est double et géométrique, donc assez épais. Je l'ai doublé de ouatine et de coton pour le matelasser au point de broderie à la machine en suivant les motifs du tissu.


Un dosseret pour cacher le dossier abimé de ma chaise de bureau.




Des chutes de taille moyenne
Côté cuisine : on a toujours besoin de récipients pour ranger.


Des paniers en Kelsch/lin enduit et Kelsch/chanvre pour stocker ail et échalotes.


Enfin les petites chutes que j'ai assemblées en patchwork


Un ancien tabouret de pêcheur que j'avais déjà repeint ; j'ai utilisé l'ancienne toile comme base de mon patchwork, le résultat est  bien épais ; la fixation est à revoir : j'ai eu des difficultés à agrafer la toile au bois qui est extrêmement dur, je ne m'y assiérais pas ; pour l'instant, je l'utilise comme support de plateau à thé.



Un autre patchwork appliqué sur une poche, un emballage-cadeau pour des chaussettes.





Enfin, un objet à la fois banal et unique.
Unique parce que le patchwork de tissus et de broderie permet de le personnaliser.
Banal parce que les objets réalisés en kelsch se résument à des coeurs, des Bretzels, des cigognes, des sacs, des coussins... peut-être suis-je un peu sévère, d'autant plus que je n'ai pas fait preuve de beaucoup d'originalité.




Il reste encore des chutes...
Pâques approche, peut-être serai-je un peu plus inspirée !?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Des carrés, des carrés et encore des carrés... c'était l'an passé !

Nouvelle série #1