Elle a dansé toute la nuit...

une nuit d'été,
une nuit de noce,
une jupe et ses deux tops.








La Parisienne en été
Louis Antoinette, Paris.



La jupe est en tencel (MT), très légère, elle tourne bien !
J'ai ajouté un élastique à la taille afin que la jupe ne glisse pas ( aucun essayage avant la fête, j'ai réalisé les tenues pour les filles quinze jours avant !)












Avec une poche dans chaque couture latérale.




Le top entrouvert









En lin enduit (MT), doublé de voile de coton blanc, deux grandes pressions transparentes pour fermer.








Le top ouvert











En coton glacé imprimé (Les Trésors de Blandine au Havre), doublé de chintz blanc, boutons rouges en forme de coeur (MT), une pression supplémentaire dans le dos pour éviter une ouverture trop grande.





















































Commentaires

  1. Impeccable ! Elles sont très belles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Bon, ce sont des tissus qui froissent... peut-être pas l'idéal avec une petite dans les bras :) mais c'est la vie :)))

      Supprimer
  2. Chouette tenue double effet! et ça m'épate, ça, de coudre à distance sans essayage... Bon, tu connais bien la mannequin cela dit :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Flo ! Eh bien, je stresse tout de même... j'imaginais une jupe (taille haute) qui glissait et un bout de ventre entre le top et la jupe, cauchemar ! J'avais eu des soucis de taille pour la Parisienne (robe) : elle était trop petite, j'avais dû recommencer et là, j'aurais pu couper les hauts une taille en dessous.
      J'espère que la rentrée s'est bien passée pour L., qu'elle a retrouvé ses ami(e)s avec plaisir, ses activités aussi :-D

      Supprimer
  3. joli cet ensemble 1 bas 2 hauts, et l'effet graphique des hauts est réussi, vous terminez les vacances avec de beaux souvenirs, je récupère tout juste des 2 semaines à garder les 4 petites... durdur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaah ! Te voilà de retour sur la toile ! Je suis très admirative : deux semaines de garde, quatre petites... pffff ! même à deux, c'est éprouvant, malgré tout le plaisir de les avoir à la maison. Une petite randonnée et un peu de couture pour se remettre en forme ? ;-)
      Bien sûr, tu auras reconnu le modèle, la version été... un modèle à décliner encore et encore. Merci pour tes compliments.
      Bises

      Supprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Des carrés, des carrés et encore des carrés... c'était l'an passé !

Nouvelle série #1