Récompense

 Le Donon se mérite !

Une succession de montées. 

Dès le premier pas, une pente douce, large, sous les feuillus

Puis, un sentier qui grimpe et serpente entre les roches et les racines

Des marches et un chemin de pierres

Et l'ultime raidillon entrecoupé de blocs de grès qui casse le rythme des muscles et coupe le souffle.

Et ce jour-là...









Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une branche de chatons