Dernières manches courtes


A Marseille, l'été se termine en douceur...



Un coton bio, légèrement glacé de MT.
Et encore une chemise Cliff de la Maison Victor.
Même taille que la précédente, juste rallongée de huit centimètres... le destinataire est un peu plus grand cette fois-ci.
L'empiècement croisé des épaules est, de toute évidence, agréable à porter, mais ce sont les tissus à carreaux qui soulignent le mieux sa structure.


Même phénomène pour la poche de poitrine que l'on remarque à peine !


Envers de l'empiècement dans un coloris tranché


Le destinataire souhaitait un col boutonné. Très bien ! Seulement voilà,  il est assez difficile de trouver des boutons de chemise pour homme, a fortiori dans deux tailles différentes dans le même coloris !!! Mais j'ai fini par trouver... grâce à la bonne vieille méthode qui consiste à récupérer les boutons d'une chemise élimée et quand il s'agit d'une Seidensticker, autant dire que les boutons sont de qualité ;-)





Allez ! Santé ! Aux calanques !

Commentaires

  1. Elle est superbe, cette chemise! et la récup de boutons de chemise, un must :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Flo, ton commentaire ne m'étonne pas vraiment ;-)
      Une pratique familiale qui ne date pas d'hier... pas de gaspillage !!!
      Bon, ici aussi on porte encore les manches courtes, mais sous un pull !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Une branche de chatons