Rough or smooth ?

Du string craft sur tamis
Une fin de vie colorée
pour
mes premières raquettes 
de tennis et de badminton.

Une idée glanée au VitraHaus à Weil am Rhein. Il n'a jamais été question de me séparer de mes raquettes en bois ; elles étaient déjà présentes dans l'entrée, sous presse (en bois bien sûr) près du porte manteau. Et là, c'était une belle idée pour leur redonner un certain éclat et les garder définitivement dans mon quotidien. Un peu de nostalgie aussi en manipulant ces cordes... cordes qui ont frappé, coupé tant de balles et qui n'ont jamais connu le lift ! 
J'ai réalisé deux types de pompons pour évoquer les balles d'une part et les volants de l'autre.




















@ Flo, merci !
Une petite activité bien amusante ;-)

@Véro, merci !
Le VitraHaus t'aurait enchanté ; je vais mettre prochainement quelques photos sur Impressions sur ma rétine

Commentaires

  1. Quelle originale idée, et dans des tons lumineux, plein d'énergie :) Bien vu!

    RépondreSupprimer
  2. oui très original et l'idée de garder ainsi relookés les témoins de tes passions....bravo

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Arty

JERSEY

L'air du large