PEIGNOIRS

Eponge à l'intérieur, coton à l'extérieur.
Pas de patron ... mais pour une forme kimono, est-ce vraiment nécessaire ?



Le coton a été choisi au rayon ameublement, il est très dense. Autant dire que le peignoir a un certain poids, mais il est très chaud !
Même principe, mais dans une version un peu plus féminine






Avec un coton "Ikéa", un peu plus fin, donc plus facile à travailler.




Et mon préféré... un peu camisole, certes, mais idéal pour l'usage que j'en fais : c'est un excellent coupe vent, impossible au vent breton de s'engouffrer, la capuche est pratique aussi pour protéger les oreilles encore pleines d'eau de mer.





Et dans une grande chute, un drap de bain assorti




Pour finir...
                 déformations du regard...
                                                         mercerie marine ?...


des chiffons ?

des plumes ?

des fils ?

des rubans ?

une chaînette ?

une broche ?

des boutons ?

des perles ?


et là ?... du taffetas ?

Références musicales : Swingle Singers, Until (a matter of moments) (Sting) et Summer Soft (Stevie Wonder), Ferris Wheels

Commentaires

  1. Très jolies! Surtout les 6, 7, 8. Bravo!

    RépondreSupprimer
  2. Merci : ) Les photos n'ont pas toutes été prises au même endroit... sur les plages de l'Ouest : de la Normandie aux Côtes d'Armor en passant par Chausey : )

    RépondreSupprimer
  3. Soeur de l'artiste
    C'est très beau surtout, je trouve le tissu des oiseaux: parfait pour la côte de granite.
    Toutes les photos du blog sont aussi magnifiques.

    RépondreSupprimer
  4. Merci à toi ! Je suis ravie de partager mon plaisir ! Le premier peignoir avec les oiseaux a élu domicile du côté de Deauville, le deuxième est définitivement associé à la Côte de Granit Rose... et la photo 'des fils' a été prise entre les rochers de granit... pas loin du 'vaisseau spatial'.... ; )

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

On est le 27 !

Du lin, des plumes et des triangles

Le temps des confitures