Un tricot qui pousse comme une amaryllis

 


Kristylopi

Encore un gilet islandais

Encore un modèle d'Hélène Magnusson



Mais cette fois-ci, il s'agit de séances de tricot accompagnées : Hélène Magnusson nous accueille dans son atelier et nous guide étape par étape dans la confection de cet ouvrage islandais. Une expérience très enrichissante. Pour la rejoindre, c'est par ici : https://tricoteuse-islande.fr/kristylopi-kal/





Pour le coloris principal : un mélange de plötulopi (rose) et de Love Story (orange)


et pour le jacquard : de la léttlopi ( coloris bleu, écru et mauve) et de l'eirum laine et soie (jaune)




Toujours mes mailles torses pour des côtes régulières qui ont de la tenue. Elles sont tricotées à plat et le reste du corps en rond.


Contrairement au Frjokorn, ce gilet est construit de bas en haut : on tricote d'abord le corps, les manches et on assemble le tout par l'empiècement rond en jacquard.


Grand progrès pour moi : j'ai enfin tricoté les manches avec des aiguilles circulaires en utilisant la technique du "Magic loop" ; c'est un coup à prendre mais quel confort !



Deux mailles steek bien sûr sur le devant.
Encouragée par la démonstration d'Hélène Magnusson, j'ai retenté l'expérience  en réalisant une couture au point droit cette fois-ci et non au point zigzag : le résultat est bien plus satisfaisant. Il n'empêche que cette couture constitue une étape délicate pour maintenir la tension du tricot. 
J'ai fini le bord par des mailles serrées au crochet avant de réaliser les pattes de boutonnage.





Voici le résultat final



Mon pull est plus long que le modèle, par choix.
J'ai passé un très agréable moment en participant à ce KAL organisé par Hélène Magnusson. 
Merci à elle !



Commentaires

  1. Quel superbe travail, et quelle maîtrise de la couleur (des couleurs). J'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Flo :)
      Plus ça va et plus je me rends compte que la couleur est essentielle pour moi ; il m'est vraiment difficile de tricoter un pull dans une couleur que je n'aime pas.
      J'ai des progrès à faire dans le maillage des aisselles ; c'est génial de continuer à apprendre :)))

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Aux couleurs du mois de mai alsacien

La forêt en bouteilles

Laine des prés-salés