Accéder au contenu principal

DEJEUNER...

   
                                                              ... sur galets


un courlis et une poule d'eau sur une nappe
pour protéger le pique-nique 
des goélands qui rôdent 
;-)











Les silhouettes des oiseaux ont été découpées dans de la toile à matelas, toile que j'ai reprise en bordure du patchwork.




              
Pour fixer la doublure, un vichy beige, les silhouettes ont été soulignées en gris par un point de broderie à la machine. 









Voilà à l'envers...







          


Que vous ayez le coeur grenadine ou les yeux menthe à l'eau, rendez-vous le 13 mai sur la terrasse du défi13 !

Pour prendre un verre avec les autres superstitieuses, c'est par ici
Defi'13

                                                                                                                                                                   


Beady Belle

Diamond in the Rough
Walk on Air
The Storm

At Welding Bridge 






Commentaires

  1. ...j'aime beaucoup les appliqués avec la toile de matelas...très maritime avec ta petite poule d'eau..ça donne envie de pique-niquer au bord de la mer avec un bon sirop bien frais!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire
      La nappe n'a pas encore été inaugurée ; la météo n'était pas vraiment propice...

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup beaucoup cette nappe
    Pimpant patchwork,tissus aux couleurs acidulées (on dirait du tissu pour faire des torchons? de très beaux torchons, tiens une idée, je pourrais renouveler un peu les miens)
    J'espère que le piquenique fut apprécié!! et pas que par les goélands!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les goélands peuvent être sacrément effrontés !!
      Ce n'est pas du tissu pour faire des torchons, il est beaucoup plus épais (une sorte de kelsch) ; c'était en fait des restes de mes couettes, coussins et autres réalisations d'ameublement

      Supprimer
  3. c'est superbe ! de la fantaisie en juxtaposant des tissus classiques, c'est vraiment ingénieux ! et les silhouettes sont si douces ... bravo bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai assemblé à la surjeteuse des carrés, puis des bandes pour constituer le patchwork et les appliqués ont servi, en fait, à masquer des petites erreurs d'ajustement, voire d'étourderie... comme quoi!... si on savait où va se nicher l'inspiration !!! ;-)

      Supprimer
  4. Coucou ! J'adore les silhouettes des oiseaux ! Le courlis, que je ne connaissais pas est mon préféré !! Le point de broderie à la machine les mets un peu plus en valeur, on dirait que c'est fait main !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! Tiphanie ! Moi aussi, j'aime bien le courlis, j'aime son bec ; l'avocette n'est pas mal non plus : son bec est arqué dans l'autre sens, mais ce sera pour une autre fois... les contours au point de bourdon sont un peu longs à mon goût...

      Supprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Des carrés, des carrés et encore des carrés... c'était l'an passé !

Nouvelle série #1