LA CUISINE AVANT NOEL ...




... ou la cuisine de Hansel et Gretel !!!

Avant Noël, la cuisine se transforme en véritable QG... c'est le lieu le plus important de la maison, l'activité y est intense : rires, musiques, bruits de robot, quelques petits jurons aussi parfois et surtout des odeurs que l'on ne sait pas encore mettre en ligne ;-) ... des odeurs de cannelle, de miel chauffé, d'anis, de Schnapps, de vanille, etc...
En cuisine, c'est également un régal pour les yeux : les couleurs translucides des fruits confits, la couleur chaude des casseroles de cuivre, la vaisselle de Noël, les maniques, les torchons et les tabliers de Noël et bien sûr les décorations aux murs... de quoi faire briller les yeux des grands et des petits !!



Donc, pas de couture en ligne cette fois-ci !
La MAC et la surjeteuse ont passé un accord avec les 'Heinzelmännchen' jusqu'au 25 décembre. Pour les francophones, ce sont des êtres bienfaisants, les esprits de la maison, des petites mains qui travaillent dans la plus grande discrétion... par exemple quand on se réveille le matin après un petit festin entre amis et que l'on découvre la cuisine rangée et étincelante... les 'Heinzelmännchen' sont passés par là !.... ;-)  Il s'agit en fait d'une légende de la ville de Cologne du XIXe siècle ; ces gnomes faisaient partie de notre enfance lorsque nous regardions la ZDF (Chaîne TV allemande).


Donc, voilà ce que l'on découvre lorsque l'on entrouvre la porte...







Préparation de la confiture de Noël pour accompagner le foie gras, selon la recette de la fée des confitures : Christine Ferber.
1,700 kg de coing-pommes
1,700 kg d'eau (170cl)
1kg de sucre cristallisé
200 g de poires séchées
200 g de figues
100 g de pruneaux
200 g d'abricots secs
100g de raisins secs de Smyrne
50 g d'écorce de citron coupée en cubes
50 g d'angélique confite
2 pointes de couteau de zeste d'orange et le jus d'une orange
2 pointes de couteau de zeste de citron et le jus d'un citron
150 g de cerneaux de noix brisés
150 g d'amandes émondées et hachées
1 pointe de couteau de cannelle moulue
1 pointe de cardamome moulue
1 pointe de couteau de badiane moulue
5 g d'anis

C. Ferber préconise de préparer la gelée de coings, puis d'y ajouter les ingrédients. A cette époque de l'année, le temps m'est compté ; donc, j'utilise la gelée de cet automne (3 pots de 450 g). Les noix et les amandes sont ajoutées à la fin lorsque la confiture est prise (après 10' à feu vif) ; on donne un dernier bouillon de 5'. 




Du pain d'épices, également pour accompagner le foie gras :

200 g de miel
70 g de beurre
85 g farine de blé
85 g farine se seigle
5 g de levure chimique
5 g de cannelle
5 g d'épices à pain d'épices
35 g sucre
un oeuf et un jaune d'oeuf                                                                      

Battre l'oeuf et le jaune, ajouter aux ingrédients secs; faire fondre le miel et le sucre, puis le beurre hors du feu ; ajouter aux autres ingrédients.
Cuire 1h à 160°C chaleur tournante


        à suivre...

Commentaires

  1. Rejoyce my friend, tu vas avoir ta petite injection de marché de Noël sous peu, prépare tes narines, tes yeux tes oreilles et ton objectif, sans oublier le bonnet et les gants! ça fait plaisir de voir cette petite enclave alsacienne au pays des falaises!
    Bisous, C U soon!

    RépondreSupprimer
  2. Oh la la ! Tu ne fais pas les choses à moitié !
    Tout cela me donne l'eau à la bouche ! Merci pour les recettes !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Nouvelle série #1

Des carrés, des carrés et encore des carrés... c'était l'an passé !