Kimono d'intérieur au masculin




et
toujours 
des arbres !






Coupée dans mon élan par un contre-temps en décembre, je n'avais pu achever le vêtement pour Noël ; le destinataire, magnanime, avait accepté cette promesse de cadeau :


La poche, décorée, signée... un échantillon de motifs, de couleurs, de tissus. J'ai tenu ma promesse, il était temps : je n'aime pas laisser des ouvrages en attente.

Le kimono est en lainage (MT), doublé de lin et matelassé.
Motifs du matelassage : des silhouettes d'arbres, vous l'aurez deviné.
Le col, la poche et les biais sont en velours côtelé noir (côtes moyennes)
Modèle maison : bien évidemment, les essayages n'ont pu être évités.








Les arbres ont été piqués à la machine, puis partiellement brodés à la main


Au-dessus de la poche, un sapin stylisé


En face, des étiquettes en velours côtelé rouille accrochées aux branches, des racines bien sûr... important, les racines !   ;-)
Une lettre par étiquette.


Au dos, différentes couleurs pour souligner les branches et le tronc ; je suis toujours fascinée de découvrir les couleurs d'un arbre nu.











Commentaires

  1. Beaucoup d'amour là-dedans, des racines et des ailes :) chamarré mais très masculin, tu réussis un tour de force, et une fois encore, je m'épates du soin de tes finitions... Des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Flo !
      C'est vrai, le lainage est assez lumineux, entre le vert et le bleu avec une touche chaude de roux ; j'ai eu la fin du rouleau, une chance !
      Peut mieux faire pour les finitions... c'était tout de même très épais :)
      Bises

      Supprimer
  2. Un bijou ! … et vivement le retour du grand froid pour un test en situation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Objectif atteint ! Il était temps ! ;-)
      Malheureusement, le froid s'en est allé ; une fois de plus, je ne suis pas synchrone !

      Supprimer
  3. Une pièce unique comme tu sais les faire
    et un homme au chaud superbement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Piquepique !
      Une pièce unique qui était en train de tourner au boulet !!!! Il a fallu attendre mon rétablissement pour la manipuler, la veste est lourde. Là, j'aspire à des cousettes légères, petites... tu vois ce que je veux dire ;-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Tarlatane blanche pour des noces # 1

Epaules dénudées

C'est l'été !